Archives de catégorie : Tourisme

Partir en croisière dans les Caraïbes pour la lune de miel

Après les longs préparatifs du mariage, partir en lune de miel sonne la fin d’une épopée pour les jeunes mariés. En effet, la préparation d’une union peut devenir un véritable chant de guerre pour un couple et quelques querelles peuvent survenir. Toutefois, grâce à une lune de miel bien méritée, vous pourrez vous reconnecter et ainsi, retrouver le(la) partenaire que vous chérissez. Plusieurs destinations s’offrent à vous : les Bahamas, les îles Bimini ou encore l’île de La Réunion, toutefois, les Caraïbes sont depuis peu, la destination phare des amoureux. D’autant plus que diverses agences proposent des croisières à prix réduit pour découvrir cette région quasi-vierge d’Amérique. Partir en croisière dans les Caraïbes pour votre lune de miel : bon plan ou arnaque ? Suivez le guide !

 

Les Caraïbes, une beauté sauvage

Les îles Caraïbes sont encore très peu connues du public, mais constituent en revanche un site incontournable pour les bateaux de croisière. Une nature presque conservée à l’état sauvage qui attire de plus en plus de visiteurs en mal d’aventures inoubliables au fil des années. D’ailleurs, pour prévenir l’afflux massif de touristes d’ici une dizaine d’années et ainsi éviter que les Caraïbes ne deviennent le théâtre d’un tourisme de masse, une politique de conservation stricte a été instaurée par le gouvernement pour des vacances balnéaires dans le respect total de la faune et de la flore locale.

Pourtant, il n’empêche que la beauté sauvage des 700 îles dont est composé l’archipel des Caraïbes est devenue aussi incontournable que l’île de La Réunion pour les amoureux. En effet, il n’y a rien de tel que de passer quelques jours à explorer des plages de sable blanc afin de commencer en beauté votre nouvelle vie commune.

En outre, il existe désormais de nombreuses agences spécialisées dans les croisières dans cette partie du monde. L’une des plus célèbres étant l’agence VOYAGE ATTITUDE et ses nombreux packs. Le tout est de trouver l’offre qui sera en adéquation avec votre budget. Surtout qu’il est bien plus recommandé de ne jamais partir seul à la conquête de la mer des Caraïbes, sauf si vous êtes un marin aguerri.

Les Caraïbes, la promesse du jamais vu

Étant constitués de nombreux îlots, les Caraïbes offrent plusieurs sites et activités pour un jeune couple. Voici les 8 destinations coup de cœur des voyageurs :

  • Le volcan de la soufrière en Guadeloupe, un volcan mythique (toujours en activité) et surtout l’un des sites les plus époustouflants de l’archipel ;
  • Les plages désertes et les eaux cristallines de la Bahia de las Aguilas en République Dominicaine ;
  • Les 27 cascades de Damajaqua pour les adeptes de kitesurf ;
  • L’île Saint-Martin pour ceux qui veulent se rapprocher des autochtones et de leur culture (ils parlent français, néerlandais, anglais et espagnol) ;
  • L’île de la Dominique et son océan d’un vert émeraude saisissant. C’est d’ailleurs sur cette plage qu’a été tournée la scène culte de l’un des films les mieux côtés d’Hollywood ;
  • La plage du Diamant en Martinique, l’une des plages les plus paisibles au monde pour un séjour au calme en amoureux ;
  • Les îles Grenadines où les célébrités passent leur été, loin des paparazzis et du tumulte de leurs vies d’acteurs et d’actrices ;
  • L’Akumal au Mexique et sa baie en forme de demi-lune unique au monde.

Les Caraïbes, un sanctuaire marin

Presque toute l’économie des îles Caraïbes tourne autour du tourisme. Le fait qu’il soit l’un des derniers sanctuaires marins au monde y est pour quelque chose. En tant que tel, les croisières et les visites sous-marines y sont fortement réglementées afin d’éviter d’impacter la vie sous-marine au maximum. Raison pour laquelle, il est par exemple interdit aux bateaux de croisière de mouiller l’ancre sur certaines plages.

 

6 techniques pour apprendre rapidement une langue étrangère

La connaissance linguistique est incontournable dans tous les domaines d’activité puisque vous avez besoin de vous exprimer dans tout ce que vous entreprenez. Elle favorise le contact, facilite l’apprentissage des autres disciplines et vous permet de fructifier votre business sans aucun intermédiaire. L’apprentissage des langues étrangères est plus fluide chez les enfants, tandis qu’il paraît plus complexe chez les adultes. Avec tous les moyens technologiques, vous pourrez vous en sortir si facilement grâce aux méthodes originales suivantes.

Avoir un objectif poussé

Une langue étrangère ne s’apprend pas du jour au lendemain. Elle demande du temps et de la patience. Pour cela, il faut donc fixer un objectif, la raison pour laquelle vous souhaitez apprendre cette langue. Il peut s’agir d’un projet, ou par exemple, lorsque vous envisagez de voyager, de travailler ou de vivre à l’étranger. Pour susciter votre motivation au quotidien, imaginez que vous êtes déjà en train d’exercer cette activité en parlant couramment en anglais par exemple. Cela exige un travail acharné.

Travailler régulièrement

La langue s’apprend facilement, mais s’oublie encore rapidement si on ne l’utilise pas au quotidien. C’est pour cette raison qu’après avoir fixé un objectif, il faut élaborer une discipline précise et mener une action régulière pour pouvoir l’atteindre. À titre d’illustration, vous pouvez consacrer 15 à 30 min de votre journée à apprendre une langue plutôt que 2 h, mais deux fois par semaine. À travers cette continuité de travail, vous pouvez mesurer votre évolution tout en augmentant votre motivation.

Apprendre les phrases

Chaque langue a ses règles grammaticales et des vocabulaires. Apprendre une phrase reste efficace pour maîtriser ces deux composants. En effet, composée de vocabulaires et structurée par les grammaires, une phrase permet d’utiliser les vocabulaires de façon appropriée tout en simulant les règles de grammaire.

Parler la langue

L’objectif de tous les apprenants des langues étrangères est de comprendre et de s’exprimer couramment en cette langue. À cet effet, le cours de langue, à lui seul, est loin d’être suffisant pour la maîtriser. Pour obtenir de bons résultats, la pratique dans la vie quotidienne est requise. Du coup, vous devez parler et écrire en cette langue tous les jours. Si vous pouvez intégrer un groupe de discussion sur les réseaux sociaux ou parler à un ami étranger, c’est encore mieux. À contrario, lorsque vous n’avez pas de contact, vous pouvez parler devant votre miroir et traduire tous vos gestes quotidiens. Par exemple, vous êtes en train de cuisiner et vous traduisez ce que cela signifie en autre langue. De même, transformez le type de langage de votre téléphone portable. Ainsi, à force de parler et de répéter, ce langage vous viendra à l’esprit de manière inconsciente et naturelle. Adressez-vous également à un institut de langue étrangère ayant de grande notoriété et des expériences pédagogiques comme inlingua à Paris.

Regarder les vidéos et répéter

Écouter la conversation des natifs de cette langue est primordial. Cela vous aide à imiter facilement l’intonation. Regarder les vidéos renforce davantage la simulation. Les mises en scène sont difficiles à s’en défaire, favorisant la mémorisation à long terme. Vous devez, pourtant, répéter les phrases en mimant les gestes. Vous pouvez également écouter de la musique, regarder un documentaire et l’intégrer dans votre loisir.

Faire un bain de langue à travers le voyage et la technologie

Parler, écrire et écouter sont déjà une technique avancée dans l’apprentissage d’une langue. Mais pour aller plus loin, vous devez être entouré de cette langue à travers votre téléphone, un ami, voire l’affichage. À cet effet, voyager dans ce pays étranger est vivement recommandé pour faire un bain de langue. Consultez les offres des agences de voyage de votre région s’il existe un voyage organisé en groupe pour quelques semaines dans de pays étrangers. Vous pouvez faire une découverte en assimilant facilement la langue. Faute de moyens, vous pouvez recourir à des technologies, dont les applications, le site internet, etc. En effet, avec la numérisation, l’utilisation des tablettes et des téléphones de haut de gamme nous est indispensable dans notre quotidien. Vous pouvez changer la langue utilisée ou télécharger des applications d’apprentissage de langue, comme le dictionnaire électronique, les jeux divers. Accro aux jeux vidéo et aux téléphones, au moins, ils vous ont servi à quelques choses.

Coronavirus : impact sur le tourisme mondial

L’arrivée du coronavirus a bouleversé l’équilibre de plusieurs secteurs économiques. Le tourisme est l’un des secteurs les plus touchés par la Covid-19. L’économie, les moyens de subsistance et les perspectives d’avenir sont ébranlés. Voici un zoom sur l’impact de la pandémie du coronavirus sur le tourisme mondial.

Les effets économiques du coronavirus

Le tourisme international est l’un des gros piliers du commerce international qui emploie 1 personne sur 10 dans le monde. Grâce à cela, des millions de personnes à travers le monde subviennent à leurs besoins. Le coronavirus avec le confinement prescrit par les autorités publiques a entraîné le verrouillage des frontières, la fermeture des hôtels et des restaurants ainsi qu’un recul exceptionnel des transports aériens. La plupart des musées du monde ont fermé leurs portes pendant que d’autres pourraient ne plus rouvrir. 

Au cours des huit premiers mois de l’année 2020, on a enregistré la baisse des arrivées des touristes internationaux de 70 % et par conséquent, un déficit de 730 milliards de dollars en exportations touristiques. Cette perte dépasse de loin celle connue pendant la crise économique mondiale de 2009. Aussi, les pouvoirs publics rencontrent des difficultés à remonter la pente, car les revenus générés par le tourisme participaient au financement des services publics.

Le risque de chômage

Avec le confinement, les activités liées aux tourismes ont connu un ralentissement voire un arrêt. La fermeture des frontières et l’arrêt des transports aériens ont mis bon nombre de travailleurs du secteur touristique au chômage. Face à la baisse ou l’arrêt de leur activité, les entreprises de tourisme n’ont eu d’autres choix que de se séparer de plus de la moitié de leurs employés. Également, le gouvernement français a mis en place un dispositif de chômage partiel pour le secteur du tourisme. Ce dispositif n’a cessé d’être prolongé en raison de la recrudescence de la pandémie.

La baisse des activités se traduisant par des pertes financières a incité plusieurs entreprises à déclarer faillite, menant ainsi de nombreux salariés au chômage. Face à cette situation critique, les professionnels du tourisme espèrent un véritable soutien de l’État. Certaines entreprises s’appuient sur les mesures d’aide de l’État, notamment les prêts à taux abordables.

L’économie parallèle

Le tourisme international s’appuie sur les activités de micros, petites et moyennes entreprises. La restauration, l’artisanat, l’immobilier et le transport urbain font du chiffre grâce à l’arrivée des touristes. La diminution des activités touristiques impacte négativement ces secteurs. L’économie parallèle engage de nombreuses femmes et des jeunes qui font partie de la couche la plus touchée par la Covid-19. Les travailleurs du secteur informel sont les plus vulnérables. Ne bénéficiant pas du dispositif de secours mis en place par l’État, cette crise que traverse le tourisme plonge ces travailleurs dans une précarité morbide.

Rebond envisageable en 2022

Tous les continents sont durement affectés par cette crise du secteur touristique. L’Asie-Pacifique vient en tête, suivie par le Moyen-Orient, l’Afrique, l’Europe et l’Amérique. La difficulté à éradiquer le mal a plongé encore plus le tourisme international dans le gouffre. La levée des mesures de confinement signifie une reprise des activités notamment pour le secteur du tourisme. Les hôtels et les entreprises de tourisme espèrent remonter très rapidement la pente après le redémarrage des activités.

Cependant, en France, avec l’annonce d’une troisième vague de l’épidémie et un éventuel reconfinement, les choses semblent aller au ralenti. Les territoires colorés en rouge sont menacés d’un reconfinement. Cela rend particulièrement difficile le retour des choses à la normale pour les entreprises du tourisme et pour l’économie parallèle. L’Afrique est semble-t-il la destination privilégiée pour les touristes en ce moment de crise. Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), un rebond en 2021 n’est pas envisageable. Mais, cela pourrait l’être en 2022 avec l’arrivée des vaccins.