Le trajet en voiture : quel outil faut-il toujours avoir ?

En voiture, les accidents de la route se produisent au dépourvu. Toutefois, si des circonstances imprévisibles ont lieu, la possession de quelques outillages vous permet de mieux gérer et de faire face à la situation sereinement. Pour voyager commodément, vérifiez si vous avez ou non les outillages et les équipements suivants.

Les dispositifs obligatoires

Tout utilisateur de la route a une part de responsabilité pour améliorer la sécurité routière. La loi impose même que les automobilistes disposent en permanence d’un gilet de sécurité et de triangle de pré-signalisation. Tout conducteur qui transgresse cette obligation est passible d’amende. En cas d’accident, votre véhicule peut rester immobile sur la route tout en étant visible pour les autres automobilistes. Dans ces moments, avoir des accessoires automobiles de haute qualité vous permet de sortir de l’impasse.

Depuis l’année 2020, le gouvernement recommande vivement la possession d’éthylotest. Que ce soit un outil chimique ou électronique, il faut que votre éthylotest suive les normes en vigueur. Étant donné que l’alcool est un des principal responsable dans les accidents de la route, le taux d’alcool dans le sang à ne pas dépasser au volant est de 0,5g/l de sang.

Depuis la dernière allocution du président de la République, le pass sanitaire est obligatoire pour les déplacements touristiques entre les pays. Si votre preuve sanitaire n’est pas au format numérique, il ne faut pas oublier de prouver votre immunité à la COVID-19 grâce au pass sanitaire sous forme de papier. Ce dispositif est indispensable pour passer d’une frontière à une autre.

Les équipements de sécurité recommandés

Pour un voyage plus long, une roue de secours est toujours essentielle. Si vous prévoyez de circuler dans les zones où les routes ne sont pas revêtues, munissez-vous d’une bombe anti-crevaison. Bien que temporaire, ces solutions vous permettent de rejoindre des garagistes de proximité et vous évitent de passer des heures dans des endroits dangereux ou désertiques.

L’extincteur est également un dispositif essentiel dans de nombreux de pays étranger. Même si vous ne conduisez pas un véhicule de transport de marchandises, avoir une poudre de 2 kg dans votre voiture vous permet de lutter contre un incendie.

En cas d’urgence, avoir une trousse de premier secours à portée des mains peut s’avérer utile. Compresses et pansements utiles, couverture de survie et sucres emballés sont salutaires dans des situations critiques. Aussi, ne vous séparez jamais d’une lampe électrique. Si une défaillance mécanique survient la nuit, elle est d’une grande aide que ce soit pour effectuer une réparation ou pour se déplacer dans le noir.

Les outillages nécessaires

S’équiper d’une boite à outils est une recommandation courante auprès des utilisateurs de la route. Toutefois, il faut aussi remplir sa boite des outillages nécessaires. En vous munissant des meilleures fournitures auto, vous pouvez résoudre les problèmes en un tournemain.

Un des outils les plus utilisés lors d’une réparation mineure ou majeure de voiture est le jeu de clés mixtes. Passe-partout, il permet d’atteindre les zones difficilement accessibles. Il facilite non seulement le serrage des vis et les assemblages divers, mais également le bricolage de l’alternateur et du moteur.

Si une voiture a du mal à démarrer ou s’arrête soudainement, le réflexe à adopter est de vérifier les bougies. Pour ce faire, vous devez vous équiper d’une clé à bougie. Dans certains cas, le tournevis, le pince-étau, le cric de levage et le coffret de douille vous permettent de résoudre des problèmes mécaniques.

Même si vous ne connaissez rien dans la réparation d’un véhicule, ces outils peuvent aider un passant à vous donner un coup de main. Comme la prudence est la mère de sûreté, se munir des meilleurs dispositifs vous évitent de vous noyer dans un verre d’eau.

Ax-les-Thermes: le bon plan pour faire du camping

Les vacances en camping permettent de faire des nouvelles rencontres entre vacanciers. Elles donnent aussi des bonnes occasions pour partager des moments conviviaux via les loisirs et les diverses animations. Faire un camping en Ax-les-Thermes en fait partie car on peut y profiter de plusieurs activités qui peuvent réjouir toute la famille. Celles-ci varient selon les saisons mais, de l’enfant à l’adulte, tout le monde peut toujours en ressentir du bonheur. D’autre part, la commune y possède de nombreux campings vous pourriez vous loger dans des chalets ou dans des mobil-homes. Ceux qui aiment les découvertes peuvent y admirer aussi des lieux touristiques. Pour vous garantir qu’envisager d’y aller est un bon plan, nous allons entrer, beaucoup plus, en détails sur les activités qui nous y attendent.

Les activités estivales à Ax-les-Thermes

  • Les jeux d’adresse

Pour les vacanciers qui ne veulent pas gaspiller leurs énergies, la commune a mis en place des espaces de jeux d’adresse comme le boulodrome et le mini-golf.

  • L’escalade


L’escalade se fait au Rocher de la Galine. C’est un rocher qui est bien équipé et
qui convient aisément aux débutants. Il y a même une possibilité de faire un stage d’apprentissage à l’escalade, sur les lieux. Les matériels y sont en location dans une station.

  • La randonnée

Pour Ax-les-Thermes, la différence qu’on peut y trouver, par rapport aux randonnées des autres lieux, est le parcours d’un itinéraire plein de moyennes montagnes éblouissantes. Les belles vues sur les sommets environnants sont vraiment formidables.
Nous vous suggérons de faire le tour de la montagne d’Ax qui propose des merveilleux décors variés entre forêt et haute montagne.

  • La spéléologie

Vous avez aussi la possibilité d’avoir une visite guidée en famille dans des cavités souterraines comme la grotte de Siech ou celle de Vicdessos. Elles disposent de grandes galeries et vous pourriez y admirer leurs superbes décors aux stalagmites et stalactites, auxquels s’ajoutent les marbres noirs et brillants.

  • Le Canyoning

Pour les amateurs de sensations fortes, il y a le canyon des Mounges sur lequel vous pourriez descendre en saut, en glissade et en rappel.

Nous vous conseillons d’y aller en famille, surtout au mois de juillet, afin de pouvoir bénéficier des conditions idéales.

  • La Randonnée équestre

Tout le monde aime les chevaux et en Ax-les-Thermes vous avez la possibilité de chevaucher avec des animaux qui sont en bons termes avec les êtres humains et qui sont d’une grande gentillesse. Pour les petits enfants, ils pourraient monter sur des adorables poneys pour la traversée des chemins empruntés.

  • La pêche à la truite

La rivière de l’Ariège regorge de nombreuses espèces de poissons dont, en particulier, les truites et les ombres communs.

Les activités hivernales à Ax-les-Thermes

  • Les chiens de traîneau

Ils sont de pures beautés et vous feront craquer. Ils travaillent en meute avec une hiérarchie très précise.

Vous y aurez aussi l’occasion d’apprendre à conduire un traîneau sur un espace nordique.

  • Le ski nordique

Il se pratique au beau milieu de paysages fabuleux et tout le monde peut en profiter. Il permet aussi de brûler les calories emmagasinées dans nos corps.

  • La construction d’un igloo

C’est une activité, ludique et instructive, qui va ravir les enfants. Au cœur de la station se trouve un village d’igloo où le visiteur peut apprendre la conception de son propre abri glacé.

  • Les sports de glisse

La commune est réputée avoir les terrains de ski les plus beaux des Pyrénées. On peut les regrouper dans trois secteurs : celui de Bonascre, celui de Saquet et enfin celui des Campels.

En tout, il y a 36 pistes et un snowpark qui vous attendent.

  • Le Fatbike

C’est du vélo avec des gros pneus pour faciliter le parcours sur la neige durant lequel vous allez traverser une grande forêt de hêtres et de sapins.

  • L’alpinisme hivernal

Il se pratique au beau milieu des Pyrénées et offre l’occasion de s’initier à l’alpinisme.

Pour conclure, vous avez une multitude de choix concernant les activités qui pourraient vous convenir, lors de votre camping. Celles-ci sont accessibles pour tout le monde, petits ou grands, et vous aurez toujours, à vos côtés, des professionnels qui vous guideront afin de garantir votre sécurité et votre satisfaction.

Les 6 merveilles que vous devez absolument découvrir à La Réunion

Après deux ans de confinement, l’île de la Réunion est enfin prête à accueillir ses nombreux visiteurs. Combien de longues nuits avons-nous rêvé de nous évader sur cette île si mystérieuse et majestueuse à la fois. Il est désormais temps de réaliser ce fantasme en nous embarquons vers le premier vol en destination de ce paradis, muni d’une bonne crème solaire et d’un appareil photo. Toutefois, pour ceux qui ne peuvent pas encore voyager, venez découvrir avec nous, les 6 merveilles incontournables de « l’île intense ».

1- Le Piton de la Fournaise

Culminant à plus de 2 632 mètres d’altitude, le Piton de la Fournaise est classé parmi les rares volcans encore actifs au monde. C’est un incontournable de l’île de la Réunion. Généralement, celui-ci entre en éruption environ tous les neufs mois. Néanmoins, il est totalement inoffensif pour les habitants de l’île et est même devenu un emblème national. Raison pour laquelle, de nombreux circuits touristiques passent inexorablement par ce volcan.

2- La cascade du Voile de la Mariée

Les adeptes de « tracking » en amoureux ne pourront qu’adorer cette escale. La cascade du Voile de la Mariée tient son nom d’une légende locale racontant l’histoire de deux amants et d’un amour tragique entre deux personnes de rang social différent. Une légende qui fait penser à celle de cendrillon ou encore de la princesse Diana d’Angleterre. Cependant, une version plus scientifique explique que cette cascade a reçu ce nom dû à une épaisse vapeur d’eau qui s’écoulait d’elle à une époque.

3- L’Anse des Cascades

Il aurait été impossible de citer la cascade du Voile de la Mariée sans en faire de même avec le site de l’Anse des Cascades. Pour ceux qui l’ignorent encore, cette partie de l’île  regroupe non seulement des plages, mais également des cascades. C’est un cadre idéal pour des photos de mariage et même pour demander la main de votre dulcinée. Par la suite, si le cœur vous en dit, pourquoi ne pas regarder ensemble le soleil se coucher doucement en étant bercé par le chant des vagues ?

4- L’Îlet Bethléem

Sachez que la Réunion et ses 24 communes recèlent encore de nombreux endroits cachés dignes des romans de Jules Verne. L’Îlet Bethléem en fait partie. C’est un site encore peu connu du public et dont les enjeux de préservation occupent une place prépondérante dans la vie des Réunionnais. Il est possible de vous y rendre en louant les services d’un guide local ou en demandant simplement votre chemin aux habitants.

5- La plage Boucan Canot

Si vous rêvez d’une plage de sable blanc, chaude et une mer bleue turquoise à en couper le souffle, réservez votre billet d’avion et venez découvrir la plage de Boucan Canot ! Cet espace large de plusieurs kilomètres est l’une des destinations préférées des touristes. Rien de tel que de siroter un bon verre de cocktail tropical, sous le soleil en bronzant. Par ailleurs, si vous êtes à la recherche de bonnes affaires question prix, n’hésitez pas à vous tenir informé sur le site web de l’agence KREOL VOYAGES. Des surprises pourraient bien vous y attendre.

6- Le marché de Saint-Paul

Le marché de Saint-Paul est un marché hebdomadaire qui n’a lieu que le vendredi. C’est l’un des plus célèbres marchés de l’île de la Réunion et celui qui permet de goûter à une grande diversité de fruits, de légumes et/ou d’épices locales. Par contre, ce qui fait la plus grande réputation de ce marché réside dans la convivialité des vendeurs. Non seulement vous pourrez y goûter des spécialités réunionnaises, mais vous gagnerez également au change à découvrir le vrai visage de cette île : des personnes souriantes et chaleureuses.

 

Nos idées de recettes pour confire le souris d’agneau

La cuisine est un art pour tous, mais la cuisson de la viande d’agneau est assez délicate. Quelle recette serait la plus adéquate pour confire une souris d’agneau ? Il est propice de décrire cette recette et de préciser en quoi la cuisson de la viande d’agneau mérite une attention particulière, avant de voir les astuces pour la préparation de ce plat.

Souris d’agneau : quelle partie de la viande est utilisée ?

La souris d’agneau est un plat réalisé à partir de la viande d’agneau et c’est de sa forme que l’on tire son nom. En effet, c’est la partie basse de la cuisse, qu’on appelle aussi gigot, qui est choisie pour ce plat, notamment le muscle qui entoure le tibia de la patte arrière de l’animal. Par ailleurs, la dénomination est tirée de la forme ovale de ce muscle et de l’os qui l’accompagne, ce qui fait allusion à la forme d’une souris. Ce plat est servi dans les grands restaurants ayant des spécialités traditionnelles comme l’auberge de la Gimone.

Pourquoi confire la viande ?

Confire de la viande est un procédé dont le but originel était de conserver un aliment pour qu’il ne perde pas son goût. C’est une pratique très courante dans le sud-ouest de France. Les restaurants de cuisine française privilégient le confit pour différentes viandes comme le canard, l’oie ou le poulet. Par ailleurs, il n’y a pas que la viande que l’on peut confire. En effet, beaucoup d’autres pays possèdent des recettes pour confire les fruits. La gastronomie nous fait découvrir le monde à travers les petits plats locaux.

Le principe est de cuire lentement l’aliment dans un mélange à base de sucre, de vinaigre, d’alcool ou de miel. Ce mélange est garni d’herbes aromatiques et de différentes épices selon le choix du cuisinier. Le but est d’attendrir la viande en lui donnant une saveur et une odeur particulière afin d’amuser l’apex et l’odorat. Il faut laisser un temps de marinade d’au moins 1 heure et demie à 3 heures pour réussir le confit, cela peut même durer jusqu’à 24 heures selon la recette choisie. Les viandes peuvent aussi être confites sans cuisson, en utilisant le sel.

Les ingrédients indispensables

Pour réaliser un plat de viande d’agneau, prenez 2 souris d’agneau et si vous n’en trouvez pas, vous pouvez opter pour le gigot raccourci qui est aussi très tendre. Cependant, il faut savoir que la viande d’agneau est imprégnée d’une odeur naturelle assez désagréable qui risque de gêner durant la dégustation. De ce fait, il est conseillé de le mariner dans de l’épice et des herbes au choix. Le thym est le plus indiqué, car il est doté d’une forte senteur qui remplace celui de la viande après la macération. N’oubliez pas de prendre des gousses d’ail, du gingembre et du poivre pour lui donner une senteur parfaite. Le miel et le vin blanc serviront à donner à votre plat une saveur des plus délicates et l’usage d’huile et de beurre permettront d’adoucir au maximum votre viande.

Astuces pour la cuisson

Pour obtenir une viande bien cuite, il vous faut au moins 2 heures et demie de cuisson continue au four et servir directement. Vous pouvez aussi faire cuire à l’avance durant 2 heures et puis réchauffer durant 1 heure avant de passer à table. Voici comment vous pouvez procéder pour préparer ce mets.

Macérez votre viande avec les herbes et les épices, en veillant à saler et à poivrer à votre goût. Faites-la, ensuite dorer de tous les côtés dans une cocotte avec de l’huile d’olive déjà préchauffée. Ensuite, en la sortant de la marmite, placez-la avec des gousses d’ail en chemise durant 2 minutes et ajoutez environ 30 grammes de beurre. Dans la cocotte, versez 2 cuillères à soupe de miel et 15 cl de vin blanc pour avoir un bouillon avant de remettre la viande en le parsemant de thym. Couvrez et placez le tout dans un four à 150° durant 2 heures. Passé ce délai, ôtez le couvercle et arrosez avec le jus préparé avant de replacer au four durant encore 30 minutes, en veillant à l’arroser systématiquement pour éviter que le plat ne carbonise.

Ce plat est mieux s’il est servi chaud. Il est aussi pratique, car il n’y a pas de porcs, donc il peut être proposé aux touristes religieux comme les musulmans ou les Juifs. Mais vous pouvez aussi solliciter des conseils auprès des grands chefs pour réaliser vos plats, ou faire preuve d’imagination et personnaliser vous-même vos recettes.