Île de Majorque : la destination idéale pour la fête des pères

Vous recherchez un super cadeau à offrir à votre père ? Pour sortir du lot, offrez-lui un voyage sur l’île de Majorque. Partir à 1 000 km de Paris est le meilleur moyen pour lui, de dire adieu au train-train quotidien. Afin de vivre une expérience inédite et de créer de sublimes souvenirs ensemble, voici les meilleures activités à faire dans cet endroit situé au beau milieu de la mer Méditerranée.

Faire une randonnée

Votre père est un amoureux de la nature ? L’île de Majorque comblera facilement ses attentes. Les amateurs de randonnée peuvent emprunter les nombreux sentiers longeant le littoral ou grimper les montagnes. Le château d’Alaro est un des parcours faciles et qui permet de découvrir la beauté de l’île. Quant au torrent de Pareis, les trekkeurs y trouveront leur bonheur.

Outre la marche à pied, vous avez aussi la possibilité de découvrir l’île sur le dos d’un cheval. Faites une randonnée équestre le long des plages ou dans les campagnes majorquines. Si une demi-journée ne vous suffit pas, rien ne vous empêche de prolonger la randonnée en groupe jusqu’à la fin de la journée. La Serra de Tramuntana est une des destinations préférées des randonneurs sur l’île. C’est l’occasion de voir la route panoramique de Sa Calobra.

Les sports nautiques

Impossible de rater les sorties en mer et surtout les activités nautiques quand on met les pieds sur l’île de Majorque. En plus de l’initiation à la voile ainsi que le pédalo, vous pouvez pratiquer d’innombrables activités à sensation. Dans la majorité des stations balnéaires de cette île des Baléares, vous pouvez facilement trouver un loueur de bateau pour mieux explorer le littoral. Pensez aussi à faire une session de tractée bouée ou de vous envoler avec un parachute ascensionnel.

Le plus évident dans la sortie en mer est la location de jet-ski afin de parcourir les eaux bleu lagon. Aucune licence ni permis spécifique ne sont nécessaires pour pratiquer cette activité outdoor que votre père adorera sûrement. L’expérience est à savourer en solo ou en duo selon les envies.

Découvrir le monde marin

Les îles de l’archipel des Baléares, l’île Majorque incluse, figurent parmi les destinations de premier choix pour les amoureux de plongée et de croisière en Méditerranée. Les criques calcaires situées au bord du littoral majorquin sont un havre de paix pour la vie sous-marine. Ainsi, vous pouvez y contempler un large éventail de poissons en plongée bouteille ou en snorkelling. Les raies, les barracudas, les murènes et autres espèces seront au rendez-vous. Commencez vos excursions de plongée depuis les plages désertes ou sautez d’une embarcation avant d’aller à la rencontre du monde sous-marin.

Envie de passer une journée amusante en famille ? Visitez l’aquarium de Palma. C’est un moyen de rencontrer pas moins de 8 000 espèces issues des profondeurs. Le point culminant de votre visite sera votre passage à l’aquarium du grand requin bleu. Les plus courageux peuvent même tenter de plonger avec eux. Enchaînez votre journée en écoutant les chants des baleines enchanteurs puis en regardant les raies manta manger.

Se mettre dans la peau des touristes

La gastronomie majorquine est une des découvertes à ne pas rater là-bas. Si votre papa est un grand gourmet, il se régalera avec les spécialités culinaires sur place. Le sobrasada, la charcuterie typique de l’île et l’ensaimada, une pâtisserie traditionnelle à l’aspect spiral sont les plats à déguster absolument.

Aussi, il est peu connu du grand public que Majorque est une destination phare en matière d’agrotourisme. Bon nombre de domaines viticoles et exploitations agricoles accueillent les visiteurs dans leur finca. Ces petites fermes proposent un cadre idyllique aux voyageurs de passage dans les montagnes. Par ailleurs, le vin de Majorque et les cépages locaux sont aussi très intéressants. La Bodega vi Rei est très conseillée.

N’oubliez pas de faire un tour dans la cathédrale de Palma pour découvrir un chef-d’œuvre de style gothique catalan. En plus d’être classé au patrimoine mondial de l’humanité, il est le troisième édifice religieux le plus important du vieux continent de par la hauteur de sa nef.

La Fête des Lumières à Lyon

Les festivals font partie des événements touristiques les plus attrayants. Parmi ceux qui ne se produisent qu’une seule fois par an, mais qui arrivent à rassembler de nombreuses personnes : la Fête des lumières à Lyon. À l’origine de cette célébration, une simple commémoration religieuse. Aujourd’hui, elle est devenue une véritable attraction touristique à part entière. Célébrées chaque année le 8 décembre, les festivités débutent à 19 heures pour ne s’achever que le samedi à minuit. Zoom sur la Fête des lumières de la ville de Lyon, un évènement à ne pas rater !

D’où tient-elle son origine ?

L’histoire de la Fête des lumières à Lyon date du 17ᵉ siècle. Lorsque la peste s’est infiltrée en France, la seule solution des religieux fut de prier la miséricorde de la Sainte Vierge Marie. Cette dernière, réputée pour ses nombreux miracles, aurait été la cause de la disparition soudaine de la peste. Le pacte avec la Sainte Vierge était simple : en cas de victoire contre cette épidémie, les échevins ainsi que les magistrats de la ville devaient rendre hommage à la Sainte Vierge Marie chaque année, à l’église de Fourvière. Jusqu’à ce jour, une cérémonie s’y déroule tous les 8 septembre, un pèlerinage accompagné de diverses célébrations qui profitent aux prestataires de voyages organisés.

Pourquoi la Fête des lumières a lieu le 8 décembre ?

Initialement, la Fête des lumières devrait se dérouler tous les 8 septembre.

Malheureusement, l’église de Fourvière fut détruite plusieurs fois au cours de l’histoire de la peste, et la restauration ne commença qu’entre 1168 et 1562.

De plus, afin d’ajouter une touche décorative à l’église, la communauté religieuse décida de commander une statue dorée de la Sainte Vierge. Ils la placèrent au-dessus du clocher pour qu’elle soit visible de loin. Cette statue, sculptée par Joseph-Hugues Fabisch, n’a été inaugurée que le 8 septembre 1852. Toutefois, la célébration est reportée pour le 8 décembre dû au fait que l’atelier du sculpteur Joseph-Hugues Fabisch fut inondé.

En outre, alors que les habitants commençaient les préparatifs 8 septembre 1852, les festivités ont été reportées à cause de la météo. Bénédiction de Marie ou simplement de la chance, le 8 décembre, le ciel se dégagea, donnant la chance aux habitants de célébrer la fête des lumières. Toutes les lumières qui éclairent la ville durant la célébration sont une preuve de reconnaissance envers la Sainte Vierge.

Pourquoi cette fête attire les touristes ?

Jusqu’à aujourd’hui, cette coutume continue de se perpétuer. Le jour de la célébration de la Fête des lumières à Lyon, des milliers de bougies sont posées sur les fenêtres des maisons à la nuit tombée. La fête des lumières -qui était en amont une fête religieuse- se transforma petit à petit en attraction touristique. Ce fut un mal pour un bien, car elle permit à la ville de s’ouvrir aux mondes et les habitants y trouvèrent une nouvelle source de revenus.

Lors de la fête des lumières, les touristes adorent effectuer des visites nocturnes à travers la ville, puisque tous les monuments sont décorés. Selon les retours, il n’y a rien de plus formidable que d’explorer une ville en pleine soirée entre amis(.es) ou en famille.

Si vous souhaitez participer à la Fête des lumières à Lyon, vous pouvez faire appel à un guide pour découvrir la ville ou réserver votre place dans une agence touristique. Sinon, vous pouvez aussi jouer les touristes et parcourir la ville. Actuellement, la plupart des visiteurs qui participent à la fête sont tous des personnes en couple, pour une petite touche de romantisme et de chaleur.

 

Partez à la découverte de l’Océan Indien

Que ce soit pour un voyage de noces, des vacances en famille ou entre amis, une destination telle que l’Océan Indien ne vous décevra pas. La Réunion, île Maurice, Seychelles, Maldives ou Madagascar, vous n’avez que l’embarras du choix. L’Océan Indien est effectivement la destination pour ceux qui veulent fuir les villes métropolitaines. Respirer de l’air frais, admirer les plages paradisiaques et les paysages à couper le souffle. Si vous envisagez de partir à la découverte de l’Océan Indien, découvrez dans cet article les plus belles destinations.

La Réunion

La Réunion ou le paradis des aventuriers fait partie des destinations les plus prisées dans l’Océan Indien. Ce petit joyau volcanique faisant partie du territoire français d’outre mer est l’endroit idéal pour les amoureux de la nature et les fans de randonnées. Ce petit bout de terre dispose effectivement de tous les attraits d’un paradis sur terre : richesses naturelles, plages idylliques, végétation luxuriante. L’île de la Réunion abrite deux massifs volcaniques : le Piton de la Fournaise et le Piton des neiges, offrant également un véritable parcours de randonnées s’étendant sur 3 000 mètres d’altitude. À ses pieds, l’activité volcanique a sculpté trois magnifiques circuits : Mafate, Cilaos et Salazie se distinguant chacun par des paysages éblouissants. Le premier compte à lui seul plus de 30 circuits de randonnées que vous ne pouvez pas tous visiter. Les activités sportives ne manquent pas non plus sur cette île paradisiaque. Parapente à St Leu, accrobranche à la Plaine des Palmistes, plongée sous-marine à St Gilles, segway, il y a de quoi ravir les petits et les grands. Pour en profiter pleinement, partez pendant la période sèche entre mai et novembre. Par contre, pour un séjour 100 % randonnées, la saison favorable est de juillet à novembre. Adressez-vous à l’agence KREL VOYAGES située à Saint-André et spécialisée dans l’organisation de voyages à l’île de la Réunion pour bénéficier d’un accompagnement sur mesure et pour voyager en toute sérénité.

Madagascar

Appelée également l’île rouge, Madagascar est réputée pour sa faune exceptionnelle et sa végétation luxuriante composée d’une multitude d’espèces de plantes et d’animaux. D’ailleurs, des touristes du monde entier y viennent pour voir les Lémuriens, les caméléons, les fossa et encore d’autres animaux endémiques qu’on ne trouvent que dans ce pays. Cette grande île dispose également de paysages d’une diversité étonnante et d’une palette infinie de couleurs. Si les espaces arides de la région du Sud ressemblent à la savane africaine, les forêts tropicales du nord vont vous émerveiller. Tout comme NosyBe qui est un véritable petit paradis avec sa mer bleue turquoise et ses plages paradisiaques recouvertes de sables blancs fins. Pensez à faire un petit détour sur la côte ouest pour admirer les fameux baobabs et les tsingy qui offrent un décor spectaculaire. Il s’agit effectivement de vastes étendues de coquillages fossilisés et de calcaires nés d’une érosion il y a plusieurs années de cela. À Madagascar, la cuisine est également succulente. Si vous avez envie de déguster des poissons et des fruits de mer frais, le village des pêcheurs situés au nord de l’île propose des restaurants ainsi que des commerces locales pour se restaurer. Dans la région d’Itasy située à 100 km de la capitale, les habitants vivent également d’agriculture et de la pêche. Vous y trouverez une grande variété de poissons d’eau douce, qui fait la renommée de ce village. Les fameux tilapia vous seront servis avec de la salade, du riz rouge ou du cresson qui est une brède riche en fer, vitamine C et en calcium. Bien qu’il soit possible de se rendre à Madagascar tout au long de l’année, évitez toutefois la saison cyclonique entre Décembre et Mars, puisque les pluies seront présentes sur toute l’île.

Critères de choix d’un bateau école

Le bateau école est une activité réglementée avec des programmes précis. Il est régi par des normes de réglementation qui exigent que le diplôme délivré soit identique à tous les niveaux. Cependant, même si les programmes sont similaires, la qualité de la formation peut varier d’un établissement à un autre. Il revient donc à bien choisir son formateur.

Pourquoi bien choisir son bateau école ?

Un bateau école de qualité est une garantie de l’obtention du permis. Opter pour un bon bateau école permet d’acquérir les notions nécessaires pour réussir l’examen de permis pour enfin pouvoir naviguer. Hormis la garantie du permis bateau, un bateau école de qualité fait de son apprenant un pilote accompli et compétent. Prendre la mer en tant que pilote seul ou en famille n’est pas une activité banale.

La sécurité des passagers à bord en dépend. De plus, les virées en mer durant les vacances sont censées émerveiller tout l’équipage. Pour profiter de ces moments de sensations intenses sans rater les moindres détails, le pilote se doit d’être compétent.

Les critères de choix d’un bateau école

Pour bénéficier d’une bonne formation de pilote de bateau, il revient à bien choisir son formateur. Cela ne s’identifie pas à vue d’œil, mais peut facilement se faire en considérant quelques critères.

La compétence du formateur

Afin de profiter des vacances en famille à bord d’un bateau, le pilote doit être formé par un établissement compétent. Les compétences des formateurs sont aussi bien techniques, pédagogiques et nautiques. Par ailleurs, la compétence nautique n’est pas considérée lors de la délivrance de l’autorisation d’enseigner.

L’apprenant doit donc vérifier quelques éléments au niveau du futur formateur. Les facteurs à vérifier sont entre autres :

  •         les formations initiales ;
  •         les parcours professionnels ;
  •         les parcours privés ; etc.

Tous ces facteurs renseignent énormément sur la compétence du futur formateur.

La responsabilité de l’établissement

Comme évoqué précédemment, le bateau école est réglementé et comporte des programmes définis et identiques à tous les niveaux. Un bon bateau école assure sa responsabilité à travers le respect de ces programmes statués. Les étapes ne sont pas brûlées et sont suivies comme l’exige la réglementation. De plus, les programmes suivent une logique appuyée par les formateurs marins.

Le sérieux de l’établissement

La formation en navigation est une succession de notions pour permettre à l’apprenant d’être prêt à prendre la mer. En effet, partir en croisière est excitant, mais partir avec un pilote compétent l’est beaucoup plus. Le pilote doit donc se faire former par un établissement qui ne prend pas l’activité à la légère. La qualité des méthodes et des outils de formation doivent donc impérativement être de mise.

Les modules de la formation d’un bateau école

La réglementation des activités de bateau école exige que la formation comprenne au minimum 3 modules qui sont les suivants.

Une formation théorique d’au moins 5 heures

La formation théorique doit s’effectuer en salle avec un formateur titulaire de l’autorisation d’enseigner. La formation doit être en mesure de donner les compétences nécessaires aux apprenants pour qu’ils puissent naviguer. En effet, cette formation ne doit pas se limiter à une série d’examens blancs.

Piloter un bateau sans permis est d’abord dangereux et passible de contravention. De ce fait, si nécessaire, l’apprenant est appelé à suivre un complément de formation en ligne pour se parfaire.

Une formation théorique complémentaire d’au moins 1 h 30

Ce complément de formation théorique a pour but de permettre à l’apprenant de se familiariser avec des notions techniques. Il apprend de façon individuelle et collective, l’utilisation des matériels de sécurité, de la VHF et de la carte marine. À cela, s’ajoute l’interprétation des informations météorologiques.

Une formation pratique d’au moins 2 heures

Durant cette formation, l’apprenant est à la barre du bateau. Il apprend la mise en route du moteur, la trajectoire, la vitesse, la marche arrière et l’arrêt du bateau. Comme l’enseigne EURL LA ROUE TOURNE, l’apprenant apprend à appareiller, prendre un objet ou une personne tombé à l’eau, etc.

Top 3 des meilleurs campings en Dordogne

Le camping est un mode d’hébergement populaire où l’on fait l’expérience de coucher sous la tente. Beaucoup de Français le choisissent durant leurs vacances, car c’est avant tout un lieu convivial où se retrouver en famille et entre amis. Tout comme les restaurants et les hôtels, les campings sont classés en étoiles allant de 1 à 5. Ce mode d’hébergement permet de profiter d’un moment d’évasion en pleine nature, tout en faisant des économies selon la destination choisie. La Dordogne est un département français de la région Nouvelle-Aquitaine qui bénéficie d’un climat très tempéré rendant vos séjours agréables en toutes saisons. Classé dans la liste des régions naturelles en France, le paysage de la Dordogne est parsemé d’écrins de verdure vallonnée et sillonnée par les ruisseaux et les rivières, ce qui en fait une excellente destination pour un camping. Voici le top 3 des meilleurs campings en Dordogne.

Le domaine de soleil plage (camping à 5 étoiles)

Se situant en plein cœur du Périgord Noir, sur les rives de la Dordogne, le domaine de soleil plage dispose d’hébergements locatifs (mobil-homes et chalets) équipés de lave-vaisselle et de barbecue. À noter que des hébergements Privilège Club climatisés sont dorénavant proposés.

Du côté de l’espace aquatique, l’établissement dispose de trois piscines chauffées dont une couverte et une autre avec toboggans, pataugeoire et bains à remous. De plus, grâce aux équipements sportifs du camping, les activités ne manquent pas : les randonnées succèdent aux sorties spéléologies, tyrolienne, parapente, montgolfière, etc. Les aires de jeux et le minigolf vont ravir vos enfants, ils n’auront pas le temps de s’ennuyer entre rencontres, jeux et activités.

En effet, de nombreuses animations sont proposées tout au long de la journée ainsi que des concerts et des soirées à thème en été. Enfin, sachez que le restaurant traditionnel offre le soir une cuisine périgourdine préparée avec des produits qui font la fierté de la région.

Le Moulinal de Biron (camping à 5 étoiles)

Ce camping reposant et fleuri se situe au cœur d’un domaine, près du château de Biron qui s’étale sur un domaine de 23 hectares autour d’un étang. Vous y découvrirez aux alentours un patrimoine riche en histoire : bastides moyenâgeuses, les châteaux de Biron, Gavaudun et Bonaguil. Parmi ses hébergements locatifs de vacances, on y trouve des tentes aménagées, des mobil-homes simples ou jumelés, mais aussi des chalets équipés s’ouvrant sur une terrasse. Le centre aquatique du camping Le Moulinal dispose d’une piscine couverte, d’un grand bassin extérieur, de deux pataugeoires et trois toboggans géants.

À noter que l’étang dans le camping vous fera profiter de la plage de sable. Bref, de nombreuses activités vous attendent en passant par les terrains de sport, l’espace de jeux pour vos enfants. Son restaurant propose la gastronomie du Périgord pour satisfaire vos petits creux.

Le Domaine de la Paille Basse (camping à 5 étoiles)

Le Camping occupe 12 des 80 ha de la colline privée à 250 m d’altitude sur laquelle il se trouve. Dans le respect de l’architecture de l’époque, quatre anciens corps de fermes médiévaux ont été entièrement restaurés sur la crête de cette colline afin d’abriter les différents services et prestations du complexe.

En effet, les équipements utilisés garantissent le confort et le bien-être des résidents. À noter que le domaine la Paille Basse vous offre une vue imprenable sur la nature environnante. De plus, les activités qui s’y trouvent n’ont rien à envier aux autres campings du genre, car, petits et grands auront le choix entre deux bassins dont un chauffé, une aire de jeux aqualudique, une pataugeoire chauffée ainsi qu’un toboggan géant à quatre pistes. Vous pouvez également vous livrer à une randonnée sur le Causse ou bien assister aux soirées animées faites de concerts, de spectacles depuis la terrasse du bar avant de rejoindre la piste de danse. Le restaurant du camping n’est pas en reste, car il propose divers produits du terroir ainsi que la gastronomie régionale.