Archives par mot-clé : Fête des Lumières

La Fête des Lumières à Lyon

Les festivals font partie des événements touristiques les plus attrayants. Parmi ceux qui ne se produisent qu’une seule fois par an, mais qui arrivent à rassembler de nombreuses personnes : la Fête des lumières à Lyon. À l’origine de cette célébration, une simple commémoration religieuse. Aujourd’hui, elle est devenue une véritable attraction touristique à part entière. Célébrées chaque année le 8 décembre, les festivités débutent à 19 heures pour ne s’achever que le samedi à minuit. Zoom sur la Fête des lumières de la ville de Lyon, un évènement à ne pas rater !

D’où tient-elle son origine ?

L’histoire de la Fête des lumières à Lyon date du 17ᵉ siècle. Lorsque la peste s’est infiltrée en France, la seule solution des religieux fut de prier la miséricorde de la Sainte Vierge Marie. Cette dernière, réputée pour ses nombreux miracles, aurait été la cause de la disparition soudaine de la peste. Le pacte avec la Sainte Vierge était simple : en cas de victoire contre cette épidémie, les échevins ainsi que les magistrats de la ville devaient rendre hommage à la Sainte Vierge Marie chaque année, à l’église de Fourvière. Jusqu’à ce jour, une cérémonie s’y déroule tous les 8 septembre, un pèlerinage accompagné de diverses célébrations qui profitent aux prestataires de voyages organisés.

Pourquoi la Fête des lumières a lieu le 8 décembre ?

Initialement, la Fête des lumières devrait se dérouler tous les 8 septembre.

Malheureusement, l’église de Fourvière fut détruite plusieurs fois au cours de l’histoire de la peste, et la restauration ne commença qu’entre 1168 et 1562.

De plus, afin d’ajouter une touche décorative à l’église, la communauté religieuse décida de commander une statue dorée de la Sainte Vierge. Ils la placèrent au-dessus du clocher pour qu’elle soit visible de loin. Cette statue, sculptée par Joseph-Hugues Fabisch, n’a été inaugurée que le 8 septembre 1852. Toutefois, la célébration est reportée pour le 8 décembre dû au fait que l’atelier du sculpteur Joseph-Hugues Fabisch fut inondé.

En outre, alors que les habitants commençaient les préparatifs 8 septembre 1852, les festivités ont été reportées à cause de la météo. Bénédiction de Marie ou simplement de la chance, le 8 décembre, le ciel se dégagea, donnant la chance aux habitants de célébrer la fête des lumières. Toutes les lumières qui éclairent la ville durant la célébration sont une preuve de reconnaissance envers la Sainte Vierge.

Pourquoi cette fête attire les touristes ?

Jusqu’à aujourd’hui, cette coutume continue de se perpétuer. Le jour de la célébration de la Fête des lumières à Lyon, des milliers de bougies sont posées sur les fenêtres des maisons à la nuit tombée. La fête des lumières -qui était en amont une fête religieuse- se transforma petit à petit en attraction touristique. Ce fut un mal pour un bien, car elle permit à la ville de s’ouvrir aux mondes et les habitants y trouvèrent une nouvelle source de revenus.

Lors de la fête des lumières, les touristes adorent effectuer des visites nocturnes à travers la ville, puisque tous les monuments sont décorés. Selon les retours, il n’y a rien de plus formidable que d’explorer une ville en pleine soirée entre amis(.es) ou en famille.

Si vous souhaitez participer à la Fête des lumières à Lyon, vous pouvez faire appel à un guide pour découvrir la ville ou réserver votre place dans une agence touristique. Sinon, vous pouvez aussi jouer les touristes et parcourir la ville. Actuellement, la plupart des visiteurs qui participent à la fête sont tous des personnes en couple, pour une petite touche de romantisme et de chaleur.