Archives de catégorie : Maritime

Critères de choix d’un bateau école

Le bateau école est une activité réglementée avec des programmes précis. Il est régi par des normes de réglementation qui exigent que le diplôme délivré soit identique à tous les niveaux. Cependant, même si les programmes sont similaires, la qualité de la formation peut varier d’un établissement à un autre. Il revient donc à bien choisir son formateur.

Pourquoi bien choisir son bateau école ?

Un bateau école de qualité est une garantie de l’obtention du permis. Opter pour un bon bateau école permet d’acquérir les notions nécessaires pour réussir l’examen de permis pour enfin pouvoir naviguer. Hormis la garantie du permis bateau, un bateau école de qualité fait de son apprenant un pilote accompli et compétent. Prendre la mer en tant que pilote seul ou en famille n’est pas une activité banale.

La sécurité des passagers à bord en dépend. De plus, les virées en mer durant les vacances sont censées émerveiller tout l’équipage. Pour profiter de ces moments de sensations intenses sans rater les moindres détails, le pilote se doit d’être compétent.

Les critères de choix d’un bateau école

Pour bénéficier d’une bonne formation de pilote de bateau, il revient à bien choisir son formateur. Cela ne s’identifie pas à vue d’œil, mais peut facilement se faire en considérant quelques critères.

La compétence du formateur

Afin de profiter des vacances en famille à bord d’un bateau, le pilote doit être formé par un établissement compétent. Les compétences des formateurs sont aussi bien techniques, pédagogiques et nautiques. Par ailleurs, la compétence nautique n’est pas considérée lors de la délivrance de l’autorisation d’enseigner.

L’apprenant doit donc vérifier quelques éléments au niveau du futur formateur. Les facteurs à vérifier sont entre autres :

  •         les formations initiales ;
  •         les parcours professionnels ;
  •         les parcours privés ; etc.

Tous ces facteurs renseignent énormément sur la compétence du futur formateur.

La responsabilité de l’établissement

Comme évoqué précédemment, le bateau école est réglementé et comporte des programmes définis et identiques à tous les niveaux. Un bon bateau école assure sa responsabilité à travers le respect de ces programmes statués. Les étapes ne sont pas brûlées et sont suivies comme l’exige la réglementation. De plus, les programmes suivent une logique appuyée par les formateurs marins.

Le sérieux de l’établissement

La formation en navigation est une succession de notions pour permettre à l’apprenant d’être prêt à prendre la mer. En effet, partir en croisière est excitant, mais partir avec un pilote compétent l’est beaucoup plus. Le pilote doit donc se faire former par un établissement qui ne prend pas l’activité à la légère. La qualité des méthodes et des outils de formation doivent donc impérativement être de mise.

Les modules de la formation d’un bateau école

La réglementation des activités de bateau école exige que la formation comprenne au minimum 3 modules qui sont les suivants.

Une formation théorique d’au moins 5 heures

La formation théorique doit s’effectuer en salle avec un formateur titulaire de l’autorisation d’enseigner. La formation doit être en mesure de donner les compétences nécessaires aux apprenants pour qu’ils puissent naviguer. En effet, cette formation ne doit pas se limiter à une série d’examens blancs.

Piloter un bateau sans permis est d’abord dangereux et passible de contravention. De ce fait, si nécessaire, l’apprenant est appelé à suivre un complément de formation en ligne pour se parfaire.

Une formation théorique complémentaire d’au moins 1 h 30

Ce complément de formation théorique a pour but de permettre à l’apprenant de se familiariser avec des notions techniques. Il apprend de façon individuelle et collective, l’utilisation des matériels de sécurité, de la VHF et de la carte marine. À cela, s’ajoute l’interprétation des informations météorologiques.

Une formation pratique d’au moins 2 heures

Durant cette formation, l’apprenant est à la barre du bateau. Il apprend la mise en route du moteur, la trajectoire, la vitesse, la marche arrière et l’arrêt du bateau. Comme l’enseigne EURL LA ROUE TOURNE, l’apprenant apprend à appareiller, prendre un objet ou une personne tombé à l’eau, etc.

Quel bateau peut-on conduire sans permis ?

Le bateau reste un moyen incontournable pour vos déplacements fluviaux. Que vous ayez envie de vous distraire sur la mer ou d’aller à la pêche, vous avez la possibilité de louer un bateau adapté à cette fin. Si disposer d’un permis de conduire fluvial est indispensable, il y a des cas où vous n’en avez pas besoin.

Quelle réglementation pour la conduite d’un bateau sans permis

Le transport terrestre n’est pas le seul mode de transport régi par des réglementations. Il existe également des règles régissant le transport maritime et fluvial. Avant tout projet de location de bateau, la première chose que vous devez faire est de vous approprier ces réglementations.

En effet, vous pouvez conduire sans permis un bateau dont le moteur ne dépasse pas six chevaux. En clair, il est possible d’aller naviguer sur la mer avec un bateau dont la puissance motrice est l’équivalent de 4,5 kilowatts. Il est primordial de préciser que si vous dérogez à cette réglementation, vous écopez d’une amende d’environ 1500 €.

Quels bateaux conduire sans permis ?

Vous êtes prêt pour faire votre première expérience de conduite en mer alors que vous n’avez pas de permis de conduire ? Vous devriez respecter les dispositions prévues par le code de navigation maritime pour une expérience réussie.

Pour vous aider dans cette première aventure, JS MARINE-Corse demeure proche de vous. En effet, cette entreprise est spécialisée dans la location des bateaux dont l’utilisation nécessite ou non le permis de conduire.

Cependant, il faut dire que les bateaux sans permis sont de trois modèles :

Le bateau fluvial

L’utilisation des bateaux fluviaux sans permis se fait généralement sur les fleuves et canaux. Ils sont idéaux pour vivre une première aventure en mer. En naviguant sur les eaux intérieures, vous découvrirez de merveilleux paysages.

Comme fleuves ou canaux, vous avez :

  • Le Canal de Midi ;
  • Le Canal du Rhône au Rhin ;
  • La Baie de Somme ;
  • La Mayenne, etc.

Le bateau fluvial est tout simplement l’un des meilleurs qu’il vous faut pour partir en vacances et vivre d’inoubliables moments. La navigation de ce modèle de bateau sans permis est facile. Sa vitesse de navigation n’excède pas les 6km par heure.

Le bateau solaire sans permis

Vous pouvez également naviguer sans permis avec le bateau solaire aussi connu comme catamaran. Ce modèle de bateau est conçu avec un moteur électrique alimenté essentiellement par les rayons solaires. Il est possible de louer ce bateau sans permis pour vos balades nautiques.

Ce qui est intéressant, c’est que vous bénéficiez avant d’aller en mer d’une formation pratique sur l’utilisation de ce bateau. Rassurez-vous, elle ne durera qu’une heure. Avec le catamaran solaire sans permis, vous manœuvrez plus facilement.

Bateau sans permis : le voilier

Tout comme les modèles cités précédemment, vous n’avez pas besoin d’un permis de conduire pour naviguer à bord d’un voilier. Ce n’est pas comme dans le transport terrestre où il faut avoir un permis même pendant un court trajet en voiture. Vous pouvez même naviguer dans certains bateaux à voile avec une puissance motrice de plus de 6 chevaux sans permis.

Ce qui fait cette différence est qu’en réalité ils ne sont pas des bateaux à moteur, mais plutôt à voile. En France par exemple, les réglementations maritimes n’exigent pas de permis pour naviguer à bord d’un voilier.

Comment conduire un bateau sans permis ?

Avant de conduire un bateau sans permis, assurez-vous qu’il fait partie des catégories définies par le code de navigation maritime. Ensuite, trouvez un temps pour apprendre quelques notions sur la manœuvre de ce bateau. Vous trouverez des formations en ligne à cette fin. Même si certaines sont en langue étrangère, traduisez-les et préparez-vous avant d’aller naviguer.