Où faire du tourisme religieux ?

Le tourisme religieux n’est pas un concept totalement nouveau. Certes, les gens se rendent sur des sites religieux depuis des lustres, mais ces voyages étaient généralement réservés aux personnes appartenant aux plus hautes sphères de la société. Ces personnes associaient religion, culture et loisirs pour profiter pleinement de leur voyage. Aujourd’hui, le tourisme religieux est un marché de niche, avec des personnes voyageant dans différents pays et à l’étranger pour visiter spécifiquement des destinations religieuses en raison de leurs croyances.

Quelles sont les raisons de faire du tourisme religieux ?

Si l’objectif principal du tourisme religieux est la pratique d’un culte, il existe d’autres raisons pour lesquelles les voyageurs se ruent vers cette forme de tourisme :

– Gratitude et confession : Lorsque les gens sont confrontés à une crise dans la vie, ils ont tendance à se tourner vers le divin pour obtenir de l’aide. Et s’ils parviennent à surmonter leur crise, ils se rendent au sanctuaire pour le remercier de son intervention divine. D’autres peuvent avoir recours au tourisme religieux pour s’absoudre de leurs péchés. Ils peuvent, par exemple, croire que leurs problèmes sont dus à leurs péchés et se rendent sur un site sacré pour communiquer avec le divin et demander le pardon.

– Le salut spirituel : Dans de nombreuses sociétés, le fait de se rendre en pèlerinage est considéré comme une marque de piété. Cette croyance est particulièrement vraie chez les hindous, qui visitent des sites religieux pour accumuler des mérites religieux, tandis que les bouddhistes se rendent dans un lieu sacré, car cela est considéré comme la première étape pour atteindre l’illumination. De nombreuses personnes âgées se lancent aussi dans le tourisme religieux lorsqu’elles veulent faire la paix avec elles-mêmes avant leur décès.

– Célébrer des événements religieux : Les gens qui en ont les moyens financiers choisissent cette option pour célébrer des événements religieux en particulier. Ceux-ci sont mentionnés dans les principes sacrés et, lors des festivités religieuses, ils sont reconstitués afin de les commémorer.

Quels sont les lieux recommandés pour faire du tourisme religieux ?

Si les destinations de tourisme religieux sont nombreuses, il y en a quelques-unes qui se distinguent parmi d’autres. Lumbini, au Népal, en est un bon exemple. C’est le lieu de naissance du Bouddha et donc un lieu de pèlerinage important pour les bouddhistes. Lumbini et Bodh Gaya, dans le Bihar, en Inde, sont très célèbres. Cette dernière est le lieu où le Seigneur Bouddha a atteint l’illumination. Ces deux lieux attirent des visiteurs d’Asie du Sud-Est, du Royaume-Uni et d’Amérique du Nord qui suivent et pratiquent le bouddhisme.

La Cité du Vatican, le siège du catholicisme et la résidence du pape, voit des catholiques du monde entier venir y prier. Les gens se pressent aussi pour voir la basilique Saint-Pierre, où est enterré le premier pape de l’Église catholique, l’apôtre Saint-Pierre. Parmi les autres attractions religieuses figurent la chapelle Sixtine et le musée du Vatican. À noter que la messe de Noël prononcée par le pape est également un grand événement religieux dont les billets peuvent être réservés en ligne.

Les protestants, quant à eux, trouvent leur réconfort à Wittenberg, qui se trouve en Saxe, en Allemagne. C’est le lieu de naissance de la Réforme protestante. En 1517, Martin Luther a mis au défi les clercs et les étudiants de débattre avec lui de la manière dont l’Église catholique vendait les services de l’Église en échange du salut. Si une grande partie de Wittenberg a été détruite pendant la guerre de Sept Ans, l’église du château a été reconstruite dans les années 1800 et les quatre-vingt-quinze thèses de Martin Luther sur le pouvoir et l’efficacité des indulgences ont été inscrites sur la porte d’entrée de l’église. Les protestants d’Angleterre et des États-Unis sont les pèlerins religieux les plus présents sur le lieu.

Retour en haut